Un bon chef de projet ou directeur de projet n’est sans doute pas un simple spécialiste des Gantts, du SCRUM, ou encore des RIDAs… Non, un homme ou une femme de projet doit avoir une bonne compréhension d’un ensemble de données, une capacité à fédérer, à régler des situations conflictuelles. C’est pour cela qu’à l’inverse des autres certifications très orientés méthodologie, le label « Project leader » cherche à valider une vision 360° du chef de projet.

Les détails du label Project Leader

Objectifs du label

La particularité du label « Project Leader » est d’offrir une visibilité parfaite de la capacité opérationnelle des certifiés à gérer un projet. Pour cela, ce label trouve sa spécificité sur deux plans, tout d’abord son mode d’évaluation et ensuite le découpage de ses niveaux.

En ce qui concerne son mode d’évaluation, il est principalement basé sur des mises en situation pratiques, pouvant être réalisées sur le poste de travail ou par le biais d’exercices de simulation ou de mises en situation.

En ce qui concerne les niveaux, ils sont découpés comme suit :

Niveau 1 : Les outils du projet
- Maîtriser un ou plusieurs outils de gestion de projet.
- Maîtriser une ou plusieurs méthodologies.

Niveau 2 : Les acteurs du projet
- Savoir motiver et fédérer les acteurs du projet.
- Savoir appliquer des techniques de communication.
- Mesurer la satisfaction de toutes les parties prenantes.

Niveau 3 : Les moyens du projet
- Assurer le contrôle de gestion.
- Gérer les aspects contractuels.
- Piloter un portefeuille de projet.

Niveau 4 : Les situations critiques
- Avoir des techniques de gestion du stress.
- Maîtriser des techniques de négociation.
- Cartographier et définir des plans de maîtrise des risques.

Le niveau 5 est un niveau bilan qui nécessite l’obtention préalable des niveaux 1, 2, 3 et 4.

Niveau 5 : Project Leader Excellence
- Maitriser les outils du projet
- Piloter les moyens humains et financiers
- Gérer les situations critiques

Critères d'éligibilité

L’utilisation et la délivrance du label Project Leader est réservé aux entreprises de formation reconnues en tant qu’organisme officiel, c’est-à-dire bénéficiant d’un numéro de déclaration d’activité d’organisme de formation.

Il ne nécessite pas de numéro d’agrément, ni d’audit préalable mais requiert un engagement sur l’honneur à respecter les critères d’éligibilités de chaque niveau et plus généralement l’ensemble des éléments décrits dans la présente charte. Ce Label est régi par C4T (www.certifications4Talents.com). L’ensemble des éléments indiqués ci-dessous sont conformes à la charte d’utilisation fourni par C4T (version en cours V3.20.01 du 16 avril 2020). L’usage de ce label via Procertif ne demande ni enregistrement préalable, ni paiement d’un abonnement auprès de C4T. Votre abonnement Procertif vous autorise à utiliser ce Label.

La structure examinatrice devra commercialiser son expertise en gestion de projet par le biais de formations ou de conseils

A l’issue de la formation, une évaluation formelle devra être réalisée. Elle pourra se faire de manière numérique par un questionnaire du type QCM, via une évaluation papier, ou encore, via un entretien oral avec un examinateur donnant lieu à un compte rendu écrit.

Le label ne définit pas le contenu du programme de la formation, ni même le contenu de l’évaluation de chaque niveau, en revanche, il définit l’enjeu métier du niveau et les objectifs associés.

Pour les niveaux 1, 2, 3 et 4, l’évaluation sera faite sur 3 mises en situation différentes au cours desquelles l’évalué pourra confirmer sa maîtrise des compétences visées. Le choix des mises en situation est laissé au libre arbitre de l’organisme de formation.

Chacun de ses niveaux est calculé sur 200 points.

Pour le niveau 5, l’évaluation devra être réalisée via un questionnaire de 40 questions portant sur l’ensemble des 4 premiers niveaux. Dix questions seront affectées à chaque niveaux.

Le niveau 5 est calculé sur 1000 points dont 200 points maximum sont issus du questionnaire et 800 points maximum de l’addition des scores obtenus aux niveaux 1, 2, 3 et 4.

La validation d’un niveau est à la discrétion de l’organisme de formation réalisant la formation. Ce dernier devra conserver au minimum 3 ans les résultats de l’évaluation ainsi que l’ensemble des pièces et documents ayant permis d’évaluer le candidat.

Si une utilisation du label ne respectant pas les critères d’éligibilité était constatée, la plateforme Procertif pourra immédiatement interdire d’émettre de nouveaux certificats jusqu’à la remise en conformité. Les contrats d’abonnements resteront dus sur toute la période du contrat, y compris pendant la période d’interruption de fourniture des labels

L’usage de ce label ne peut se faire que par des organismes de formation proposant des programmes pédagogiques dédiés à la gestion de projet.